UN “OUI” UNANIME POUR LA FUSION DES 5 COMMUNAUTES DE COMMUNAUTES DES FRANGES FRANCILIENNES

aire urbaine

Ainsi que nous vous en avions déjà informés, les communes et les communautés de communes avaient jusqu’au 21 décembre pour donner leur avis sur les propositions de l’Etat en matière de réorganisation des communautés de communes, que l’on appelle aussi Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI). Avec le vote par les députés et sénateurs de la NOTRe, chacune des communautés de communes de notre secteur doit avoir un minimum de 15 000 habitants. La mise en place de ces nouveaux EPCI étant prévue pour le 01/01/2017.
Le projet de schéma départemental de coopération intercommunale proposé par les services de l’Etat prévoit la fusion de cinq communautés de communes :
Communauté de communes de la Beauce Alnéloise, Auneau
Communauté de communes des Quatre Vallées, N le Roi
Communauté de communes des Terrasses et Vallées de Maintenon
Communauté de communes du Val Drouette, Epernon
Communauté de communes du Val de Voise, Gallardon

tableau poupltaion

Sur notre territoire des 4 Vallées, les élus ont souhaité organiser ici et là, différentes réunions d’information préalablement au vote par les communes, afin de dresser les enjeux de cette importante réforme en matière d’organisation des collectivités. Pourquoi cette réforme? Quelle organisation demain sur le territoire? Quelles champs de compétences exercées ou redonnées aux communes? Quels effets sur la fiscalité?…

Les questions ont été nombreuses et les élus se sont efforcés d’y apporter des réponses au fur et à mesure des diverses réunions, auxquelles ont participé bon nombre de citoyens. “C’est une très bonne chose de voir autant de citoyens présents pour ces réunions d’information et de débat, précise Jean-Paul MALLET, le maire de la commune de Nogent-le-Roi; il est très important également d’entendre ce que disent les administrés et leurs questionnements. Dans les 4 réunions que j’ai animées, les interventions du public ont été très intéressantes et ont permis d’aborder des points essentiels en terme de future organisation de ce territoire de près de 60 000 habitants.”

communes 5 epci

Le conseil municipal de Nogent-le-Roi a donc donné un avis favorable à l’unanimité sur ce projet de fusion des 5 communautés. Il a simplement regretté que la représentation des petites communes au sein du futur EPCI soit amoindrie par rapport à la situation actuelle. Les plus petites de nos douze communes du secteur des 4 Vallées devraient n’avoir qu’un seul siège au lieu de 2 actuellement, en raison d’une règle de représentation strictement proportionnelle à leur population.

Le conseil municipal de Nogent-le-Roi, a par contre refusé en bloc l’évolution proposée par les services de l’Etat en matière de fusion des syndicats intercommunaux avec cette future grande communauté des franges franciliennes. Les élus considèrent en effet que ce projet remet en cause les choix de gestion opérés depuis de longues années par les communes. Ce point de vue a été longuement exposé par Patrick PRIEUR Président du syndicat des Eaux et de l’assainissement de l’Agglomération de Nogent-le-Roi et par Jean-Paul MALLET, qu’il s’agisse de la gestion des équipements scolaires ou bien de l’eau et de l’assainissement.

A ce jour, et selon les informations dont nous disposons, la totalité des communes des 4 Vallées qui ont soumis ce projet à leurs élus, a donné un avis favorable. Il en a été de même pour la communauté de communes qui aussi validé ce projet de fusion à 5 à l’unanimité des membres présents, mais aussi refusé l’évolution des syndicats intercommunaux telle que proposée par l’Etat.

Une belle unanimité sur ce thème important pour l’avenir des communes et des communautés de communes.

 

 

 

 

 

 

Tous droits réservés.
Commune de Nogent-le-Roi
Mentions legales