MONTÉE EN DÉBIT INTERNET A VACHERESSES-LES-BASSES

med i

Le débit internet constitue un sujet de préoccupation très actuel pour bon nombre de familles et d’acteurs économiques. Sur le territoire communal de Vacheresses-les-Basses, commune associée de Nogent-le-Roi, une nouvelle armoire de raccordement directement alimentée par la fibre optique a été inaugurée hier après-midi par le Syndicat Mixte Eure-et-Loir Numérique et la communauté de communes des 4 Vallées. Cet équipement d’un coût de 140 000€ est le 3e de ce type implanté sur le territoire de la communauté de communes des 4 Vallées, après Néron et Senantes. Il est destiné à favoriser la montée en débit sur le réseau de télécommunications de la centaine d’abonnés du village de Vacheresses-les-Basses, en attendant le fibre optique chez l’habitant.

Jacques LEMARE, président du syndicat, Jean-Paul MALLET, président de la cc des 4 vallées, accompagné de Marie-Edith FAVRE, Maire-Adjoint et élue de Vacheresses, Estelle COCHARD conseillère régionale Centre Val de Loire, Geneviève LE NEVE, Maire de Néron et vice-présidente de la cc4v, assistés de J-Luc GEUFFROY adjoint aux travaux et de Sandrine MORILLE adjointe à l’éducation ont donc coupé hier après-midi, le traditionnel ruban d’inauguration de cet équipement situé rue de Bourray.

3 opérateurs sont présents sur cette armoire de raccordement: Orange, Free et Bouygues ce qui permet aux habitants un vaste choix de prestataires pour obtenir notamment le dégroupage avec télévision. Un dialogue s’est engagé avec les habitants du village afin de leur apporter des conseils pour pouvoir bénéficier de cette nouvelle offre de montée en débit sur le village et de régler quelques problèmes techniques rencontrés par certains d’entre eux à l’occasion de cette montée en débit.

Voici les principaux conseils dispensé par les techniciens du SMO à ce sujet:

Débrancher et rebrancher la box Internet pour qu’elle se connecte aux nouveaux équipements dans l’armoire

–  Vérifier sur les sites degrouptest.com ou ariase.com le débit théorique maximum dont la ligne fixe peut bénéficier

Vérifier que la box est de dernière génération pour permettre d’avoir le débit théorique maximum (les box ADSL plus anciennes ont un débit maximal de 8, 12 ou 20 Mbit/s selon les modèles)

Vérifier que l’abonnement Internet n’a pas de débit maximum

Vérifier auprès du service client que l’opérateur peut proposer le débit maximum (Orange, Free et Bouygues ont installé un DSLAM dans l’armoire)

Ne pas hésiter à consulter d’autres opérateurs car ils ne proposent pas tous le même débit ou les mêmes services (télévision, etc.)

Contacter le service client de son opérateur pour changer d’offre d’abonnement ou de box

–  Vérifier que son équipement personnel est au niveau et pas trop ancien pour pouvoir bénéficier de l’avancée technologique mise en oeuvre.

Dans leurs discours, les élus présents ont rappelé l’importance des décisions prises voilà 8 années afin de lancer une importante démarche de regroupement des collectivités au niveau de l’Eure-et-Loir en créant le syndicat mixte Eure-et-Loir Numérique. Cette collectivité a su rassembler à l’époque, la Région, le Département et les communautés de communes, elle a mené des études d’ingénierie préalables, défini le projet politique qui a permis voilà 4 ans maintenant, de définir avec chaque communauté de communes, les différents niveaux d’équipement en matière de télécommunications. Pour la cc des 4 Vallées, c’est le conseil communautaire qui a validé voilà 4 ans, le déploiement de la fibre optique pour chaque construction (FTTH) au terme de 2022.

Souhaitant apporter rapidement des solutions aux communes les moins bien desservies, une première étape a été franchie avec ces 3 armoires de montée en débit qui bénéficient aux abonnés de Vacheresses, Senantes et Néron. Dans le même temps, la mise en place de la fibre optique s’opère avec la réalisation des artères de transport dans les communes des 4 Vallées et la construction d’un nouveau répartiteur opticalisé à Nogent-le-Roi.

“Les décisions prises il y a 8 années portent leurs fruits et l’Eure-et-Loir figure parmi les départements les plus engagés dans ce domaine, ont précisé jacques LEMARE et Jean-Paul MALLET; c’est une bonne chose pour notre économie départementale et pour nos habitants.”

 

 

Tous droits réservés.
Commune de Nogent-le-Roi
Mentions legales